Les aliments à éviter pour la digestion – Nutravya

Les aliments à éviter pour la digestion

Les aliments à éviter pour la digestion

Deux mois se sont écoulés depuis la fin de l’été, le travail a bel et bien repris, le froid se ressent à nouveau, il est donc temps de faire attention à ce que nous mangeons pour éviter la fatigue.

Mais d’où provient cette récurrente fatigue hivernale ?

Au cours de l’été, nous faisons le plein de soleil et donc de vitamine D qui permet d’absorber le calcium1 dans les os mais pas que !

En effet La vitamine D régule également notre système immunitaire au niveau intestinal et diminue la perméabilité de l’intestin contre les pathogènes2,3, le protégeant ainsi des potentielles inflammations3.

A contrario, pendant l’hiver, l’apport en vitamine D est moindre ce qui peut affaiblir notre intestin, plus sensible aux inflammations, et engendrer de la fatigue.

Il est donc préférable d’éviter les aliments difficilement digérables afin de ne pas fragiliser davantage l’intestin ou le surexploiter durant cette période.

Quels aliments faut-il éviter pour faciliter la digestion ?

Les produits ultra transformés

Confiseries, biscuits, gâteau, céréales, saucisses, nuggets, poissons panés, céréales du petit-déjeuner, barres de céréales, crèmes glacées, boissons gazeuses, jus sucrés et produits laitiers sucrés, boissons énergétiques, chips, nouilles instantanées, plats congelés ou préparés.

Plus qu’un aliment, cette catégorie d’aliments plus communément appelé « calories vides » porte bien son nom. En effet, le produit brut ayant subi de multiples transformations, avant d’atteindre le produit final, perd progressivement son contenu en vitamines, minéraux et fibres. In fine, les produits définitifs sont alors composés majoritairement de sucre, graisse ou sel, sans compter les additifs alimentaires pour les conserver. Cette alliance riche en calories et pauvre en nutriments (calories vides) est notamment à l’origine de diarrhées fonctionnelles4,5.

Les aliments à index glycémique (IG) élevé

Dattes, pommes de terre, pain blanc, céréales du petit-déjeuner, riz à cuisson rapide, confiseries, gaufres.

Un aliment à IG élevé est un aliment qui une fois consommé entraîne une augmentation rapide du taux de sucre dans le sang6. En réponse à cette augmentation le corps va sécréter de fortes quantités d’insuline pour absorber ce glucose, ce qui va demander plus d’effort à notre pancréas (organe sécrétant l’insuline) et notre intestin. Cette déferlante de glucose est généralement suivie d’une légère hypoglycémie réactionnelle provoquant de la fatigue. Privilégiez donc les aliments à IG bas pour une absorption du glucose en douceur qui vous permettra de tenir tout au long de la journée.

Les aliments frits

Les aliments frits contiennent des acides gras spécifiques appelés acides gras trans (TFAs). Ces TFAs un effet pro inflammatoire sur l’intestin7 et peuvent engendrer des troubles digestifs, une sensation de pesanteur dans le ventre, voire des diarrhées.

Les aliments crus

Ce n’est pas un mythe les aliments crus sont bien plus difficiles à digérer que les aliments cuits. En effet, la cuisson d’un aliment entraîne la modification de sa structure cellulaire et agit comme une prédigestion, ce qui a pour effet d’augmenter sa digestibilité après ingestion8.

Les aliments salés

Fromages, charcuteries, plats préparés, biscuits apéritifs, gâteaux, pâtisseries, pain, pizzas, poissons fumés, conserves.

Hormis le fait que les aliments salés favorisent la rétention d’eau et le risque d’hypertension artérielle, il a également été mis en évidence qu’ils occasionnent des ballonnements et des flatulences9. La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de les atténuer simplement en choisissant des aliments moins salés et en diminuant sa consommation de sel.

Bilan, bien que la saison des raclettes pointe le bout de son nez et que nous sommes impatients d’en manger, attention aux excès au risque de faire face à des représailles intestinales !

Sources

  1. https://osteoporosecanada.ca/sante-des-os-et-osteoporose/calcium-et-vitamine-d/
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6266123/
  3. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29762159
  4. https://insights.ovid.com/pubmed?pmid=29904158
  5. https://www.bladderandbowel.org/conservative-treatment/diet-and-lifestyle/
  6. https://gutscharity.org.uk/advice-and-information/health-and-lifestyle/diet/
  7. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/jgh.12270
  8. http://symposium.cshlp.org/content/74/427.long
  9. https://www.sciencedaily.com/releases/2019/06/190627143931.htm

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *